Témoignages d’une Maman d’un enfant cible de harcèlement et de sa tutrice

L’association Les Outsiders est née de la volonté de lutter contre le harcèlement scolaire. Pour assumer cette mission et lever le voile sur ce fléau, de nombreuses actions sont mises en place chaque année. Aujourd’hui, nous souhaitons mettre en lumière le Tutorat et pour ce faire, nous avons demandé à une des tutrices de l’association, ainsi qu’à la Maman d’un enfant qui a été suivi en tutorat, de témoigner de leur expérience.

« Je me suis engagée dans cette association en Juin 2019, et cela dans le but d’apporter mon aide à des enfants qui auraient été ou seraient touchés par le harcèlement à l’école. J’ai alors découvert le tutorat aux côtés des Outsiders, qui consiste à accompagner les enfants ou adolescents ayant été harcelés, dans un processus de reconstruction et de revalorisation de soi, mais aussi un cadre d’écoute bienveillante. J’ai tout de suite reconnu dans cette activité les valeurs que je souhaitais défendre en intégrant cette association, je suis donc devenue tutrice dès le début de mon aventure.

C’est dans ce cadre que j’ai rencontré un enfant qui avait été victime de harcèlement l’année d’avant. J’ai d’abord rencontré les parents avec l’enfant dans le but d’avoir une vue d’ensemble (le point de vue de l’enfant mais aussi celui de l’adulte) sur la situation qui avait été vécue. A la suite de cela, nous avons fixé un cadre à une rencontre par semaine ainsi qu’un lieu que nous avions choisi en fonction de nos lieux de résidence. Il était important pour nous tous de fixer ce cadre et de s’y tenir, tant pour moi que pour les parents et l’enfant, car le tutorat doit être régulier et défini afin de fournir des repères à l’enfant mais aussi afin d’en assurer le suivi.

Dans un premier temps, j’ai pris le temps de découvrir l’enfant, nous avons fait des jeux pour nous présenter, des dessins afin que je comprenne comment était constituée sa classe, sa famille, son groupe d’amis. J’ai aussi essayé de comprendre ses goûts afin d’adapter les activités en fonction de ceux-ci.

Lorsque ce processus de mise en confiance mutuelle a été fini, j’ai mis en place des activités de revalorisation de soi, principalement par des jeux du fait de l’âge de l’enfant que je suivais, qui était plutôt jeune. J’ai pris le temps d’écouter ce que l’enfant avait à dire au sujet de sa vie en général mais aussi et surtout sur l’école, ses amis, ses ennemis… Et j’ai tenté de nuancer ses propos, d’éclaircir certains points qui pouvaient être compliqués à comprendre pour lui.

La relation de confiance s’étant bien installée et l’investissement des parents ainsi que le mien en assurant la régularité des rencontres, nous avons vite progressé avec l’enfant qui s’est ouvert et a pu se dévoiler complètement avec moi, ce qui a été beaucoup plus simple pour discuter de la situation qu’il avait pu vivre au cours de l’année qui précédait.

Les rencontres se sont faites pendant plusieurs mois, à la fréquence d’une par semaine, et l’enfant a progressivement pris confiance en lui. Il a pu comprendre la valeur qu’il avait, comprendre que ses différences étaient aussi ses forces et ainsi prendre confiance en lui au fur et à mesure. Il a pu, de ce fait, retrouver le goût de l’école et a aussi appris à s’éloigner des personnes qui pouvaient être nocives pour lui. Nous avons défini ensemble ce qu’était le harcèlement et ce qu’il fallait faire si on en était victime ou témoin, ce qui lui permettra de ne pas retomber dans une situation comme celle qu’il a vécu.

Ce que je retiendrais de cette expérience est la relation avec les parents, qui se sont montrés très impliqués et très aidants dans la construction du suivi avec l’enfant, ce qui, je le pense, a joué un grand rôle dans sa réussite. J’ai beaucoup aimé m’investir dans l’accompagnement de cet enfant, j’ai adoré créer des activités, jouer avec lui, l’écouter parler, l’aider. Si je devais effectuer un tutorat avec un autre enfant, je le ferais sans hésiter ! Cette expérience est très enrichissante pour le tuteur comme pour l’enfant, qui apprennent l’un de l’autre et il n’y a rien de mieux que de réussir à aider l’enfant à reprendre le cours de sa vie et ce, avec confiance.

Si je devais donner un conseil aux tuteurs et familles qui envisagent de mettre en place un tutorat ce serait de s’investir réellement dans celui-ci, car c’est ici la clé de sa réussite. Chacun est acteur de l’aide qu’on apporte à l’enfant et il est important que les parents comme le tuteur fassent cela en partenariat dans l’intérêt de l’enfant. »

La Maman de l’enfant qui a été accompagné durant 6 mois par la tutrice qui vient de nous délivrer son expérience a aussi tenu à apporter son témoignage.

Pour contextualiser, cet enfant a vécu une situation particulièrement compliquée où racket et harcèlement étaient entremêlés au quotidien, ce qui causait un mal-être ainsi qu’une perte de confiance en lui importante. Cet enfant a été suivi par le tutorat, qui a pris fin ensuite sur demande de la maman et en accord avec le tuteur et le responsable du pôle, car l’enfant avait fait d’énormes progrès et semblait aller mieux.

 « J’ai connu les Outsiders en me renseignant sur internet sur les associations qui luttent contre le harcèlement scolaire. Mon fils avait de gros problèmes relationnels à l’école, allant même jusqu’au racket.

Le premier échange avec l’association s’est très bien passé et a abouti à une prise de rendez-vous avec les membres de l’équipe pour une première rencontre.

La tutrice qui nous a été désignée a été très à l’écoute, tant de mon fils que de moi-même vis-à-vis de mes inquiétudes personnelles.

Le feeling est très vite passé entre mon fils et sa tutrice. Nous avons décidé de mettre en place une rencontre hebdomadaire. Mon fils a été très impliqué dans le suivi, il a pris tous les conseils et outils donnés par sa tutrice et a su s’en resservir dans ses relations avec les autres élèves.

L’expérience pour mon fils a été très positive.

Je remercie Les Outsiders pour leur accompagnement ! »

Voici donc ici un angle de vue différent qui vous permettra de saisir un peu plus l’étendu de nos champs d’actions. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet, nous nous rendrons bien entendus disponibles pour vous éclairer et vous accompagner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *